Paroisse Saint Paul du Rhône
Paroisse Saint Paul du Rhône


Des indiens dans la ville
 

En ce mois de mai, plusieurs dizaines d’enfants feront leur première communion dans notre paroisse. C’est un événement pour eux et leurs familles. Ils accomplissent un pas supplémentaire dans leur initiation chrétienne qui s’achève avec le sacrement de confirmation.
C’est l’occasion de réunir les familles, de se dire ce qui est essentiel dans la vie. Les enfants rappellent ainsi aux adultes que "l’homme ne vit pas seulement de pain mais de toute parole qui sort de
la bouche de Dieu". Qu’est ce qui nourrit l’homme en profondeur ? Quelle est sa faim véritable ?
Les adultes que nous sommes sont invités à donner une réponse qui ait du sens. Mais c’est surtout un événement pour toute la famille de
l’Eglise. Les enfants ont cheminé avec les catéchistes et avec leurs parents. Ils ont vécu des temps forts. Ils ont expérimenté la richesse du partage, des échanges nourrissants, ils ont découvert ce qui fait le charme de l’Eglise, sa réalité communautaire. Pour autant ces enfants ne sont pas nombreux, dans leurs classes ils sont peu à être catéchisés.
Sont-ils comme des indiens dans la ville ? Comment vivre une certaine forme de marginalité, finalement ?
D’abord en gardant l’essentiel : la foi vécue en Eglise, célébrée dans l’Eucharistie, est non seulement une boussole pour la vie, elle fait grandir une joie et une paix que rien ne peut nous ravir, elle oriente la vie de manière à ne pas garder sa vie pour soi, mais à la vivre de manière eucharistique comme un don.
A l’heure du repli sur soi, le monde a besoin de ce témoignage.
Comme dit Jésus : Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.
Merci à tous ceux qui permettent à nos communautés d’être des laboratoires de la foi pour les enfants et les adultes. Il n’y a pas d’âge
pour renaître à la foi.

Père Guillaume Teissier






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP