Paroisse Saint Paul du Rhône
Paroisse Saint Paul du Rhône


L’assomption de Marie
 

Que nous apporte la participation à la fête de l’Assomption ?

Le 15 août est la grande fête religieuse de l’été et de la période des congés. Pendant nos vacances, arrêtons nous pour réfléchir et célébrer la Vierge Marie. Le 15 août nous offre un message important, il nous rapproche de Marie et nous rappelle qu’elle veille sur nous chaque jour.

La fête de l’Assomption élève notre esprit : Marie par son assomption au ciel est déjà ce que nous serons. Elle nous invite à nous élever spirituellement au-delà de nos préoccupations purement terrestres et nous rendre attentifs aux valeurs importantes que nous négligeons souvent.

Où Marie a-t-elle achevée sa vie terrestre ?

Les textes du Nouveau Testament n’indiquent pas le lieu ou la Sainte Vierge a achevé sa vie terrestre, mais selon une tradition très ancienne, c’est à Éphèse auprès de Saint Jean. C’est à Éphèse que le 3° concile oecuménique a proclamé la maternité divine de Marie. Le concile a eu lieu dans l’unique église placée à l’époque sous l’invocation de la Vierge Marie.

Proclamation du dogme de l’Assomption

Le pape Pie XII, le 1er novembre 1950 dans la constitution apostolique "Munificentissimus Deus", déclare solennellement et défini que c’est un dogme divinement révélé que Marie, l’immaculée mère de Dieu, toujours vierge, à la fin du cours de sa vie terrestre a été élevée en âme et en corps à la gloire céleste.

Pie XII a promulgué ce dogme après avoir consulté les évêques du monde entier. En fait il n’a fait que transcrire l’ancienne tradition en dogme, cette tradition étant inspirée par l’Esprit Saint.

En proclamant le dogme de l’Assomption, Pie XII n’a pas voulu trancher cette question discutée par les théologiens : Marie est-elle morte ?

La proclamation de ce dogme n’a pas facilité les relations œcuméniques avec les Églises réformées et l’orthodoxie.

Comment la dormition de Marie est elle représentée dans les icônes ?

Les icônes byzantines, pour présenter la dormition de Marie, montre Marie endormie couchée sur son lit de mort et entourée des apôtres. Derrière le lit, le Christ est debout dans une mandorle. Il recueille dans ses bras l’âme de Marie représentée sous les traits d’un petit enfant pour l’emmener au ciel. Les apôtres se tiennent tout autour.

A partir du XIV - XV° siècle, prend le caractère liturgique de l’office des morts : St Pierre fait l’encensement et un autre personnage lit les prières de l’office. Au XVII° apparaît une petite scène : le miracle du juif incrédule.

Comment l’ Assomption de Marie est elle représentée dans la peinture occidentale ?

La peinture occidentale représente l’Assomption corporelle de Marie qui monte au ciel porté par les anges. Cette scène se repend beaucoup au XVI° siècle.


Source : http://cybercure.cef.fr





  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP