Paroisse Saint Paul du Rhône
Paroisse Saint Paul du Rhône


La fête de l’Assomption
 

Quelle est l’origine de la fête de l’Assomption ?

Le jour de l’entrée de Marie au ciel a été célébré au VI° siècle à Jérusalem ou sa trouvait une église de la dormition. Dans les Églises d’Orient (rites byzantin et copte) on a d’abord fêté la Dormition, c’est à dire le "sommeil" de la vierge et l’élévation de l’âme seule ; c’est la représentation des icônes. On appelle cette fête "la dormition de la Sainte Vierge". C’est Maurice(582-603), empereur de Constantinople, qui a imposé la date du 15 août pour la fête de la Dormition.

En occident, Grégoire de Tours, vers 594, a donné la première formulation théologique de l’Assomption. La fête de l’Assomption de Marie a été célébrée au VIII° siècle à Rome ou se trouvait une fresque (encore visible) représentant l’Assomption dans la basilique souterraine de Saint-clément. La doctrine de l’Assomption de Marie a été confirmée par les grands théologiens du XIII° siècle Thomas d’Aquin, Bonaventure...

Consécration de la France à la Sainte Vierge en la fête de l’Assomption

Lors ce qu’il eu la certitude d’avoir un enfant (Louis XIV né en 1638) après 22ans de mariage, Louis XIII en reconnaissance à Marie lui consacra la France.

Il déclare, le 10 février 1638, qu’il prend la très sainte vierge comme protectrice et patronne du Royaume de France. Il demande que tous les ans, le jour de la fête de l’Assomption, on fasse, dans toutes les églises, commémoraison de sa déclaration à la Grande Messe et qu’après les vêpres on fasse une procession solennelle en son honneur.

Selon la liturgie, la Vierge Marie est la patronne principale de la France.

Notre Dame de l’Assomption est aussi la patronne des Acadiens depuis 1881. L’Acadie est une partie du Canada de langue française distincte du Québec.

Dans quels pays l’Assomption est elle un jour férié ?

Avant la révolution, le 15 août était en France une fête chômée et il l’est resté avec le concordat, puis après la séparation de l’Église et de l’état en i905. La fête de l’Assomption est un jour férié en Espagne, au Portugal, en Italie, en Grèce, en Belgique et au Luxembourg, mais elle ne l’est pas dans les autres pays d’Europe.

Célébration de la fête de l’Assomption

- La messe de la veille au soir :

En première lecture : la procession pour le transport de l’arche au temps de David (1 Ch 15,3...16,2), en deuxième lecture : O mort ou est ta victoire ? (1 Co 15,54-57) et comme évangile : Heureux ceux qui entendent la Parole de Dieu et qui la gardent (Lc 11,27-28)

- La messe du jour :

En première lecture de la messe, on a le texte de l’Apocalypse (11,19-12,10) qui rapporte une vision : une femme vêtue de soleil, la lune sous les pieds et sur la tête une couronne de douze étoiles. Qui donc est cette femme dont parle l’Apocalypse ? Les images apocalyptiques ont une multitude de sens. Sans doute au sens premier elle représente l’Église peuple de Dieu, mais on peut y voir, selon la tradition, une figure de Marie.

En deuxième lecture : Le Christ détruira la mort (1 Co 15,20-27)

L’évangile (Luc 1,39-56) rapporte la scène de la visitation de Marie à sa cousine Élisabeth et la prière de Marie : "Mon âme exalte le Seigneur... le puissant fit pour moi des merveilles"

La procession du 15 août

La procession avec la statue de la Sainte Vierge n’est plus prescrite par le rituel liturgique, mais elle se fait dans un certain nombre de paroisse. La statue est transportée sur les épaules des porteurs. C’est une procession aux flambeaux le soir du 15 août ou parfois la veille. La procession a lieu soit autour de l’église, soit de l’église vers une chapelle. Le 15 août est toujours une fête chômée en France.


Source : http://cybercure.cef.fr





  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP