Paroisse Saint Paul du Rhône
Paroisse Saint Paul du Rhône


La fête de la Toussaint (1er novembre)
 

Quelle est l’origine et l’histoire de la fête de la Toussaint ?

La fête de la Toussaint ne tire pas son origine des textes bibliques, comme le font la plus part des grandes fêtes liturgiques.

La fête de tous les martyrs était célébrée en Orient à partir du 4eme siècle. C’était le dimanche qui suit la Pentecôte à l’église d’Édesse, le 13 mai à Antioche. Actuellement les églises de rite byzantin célèbrent la Toussaint le dimanche après la Pentecôte

La fête du 13 mai s’est diffusée à Rome au 7eme siècle. Ce fut, en 610, à l’occasion de la transformation du temple païen du Panthéon dédié à tous les dieux en une église dédiée à tous les martyrs, sous le nom de Sainte Marie des martyrs.

Au 8eme siecle. les moines irlandais qui évangélisaient la Gaule se trouvèrent confrontés au paganisme celtique et à la fête païenne du Samhain qui était fêtée au mois de novembre et qui marquait le début de la moitié sombre de l’année. Le 1er novembre était à la fois le nouvel an celtique et la fête des morts ou plus exactement de la communication entre les vivants et les morts. Pour combattre cette fête païenne, ils demandèrent à Charlemagne d’instituer une fête de tous les saints le 1er novembre substituant ainsi les saints aux âmes des morts. En 835 sur l’ordre de Louis le Pieux, la fête de la Toussaint, qui existait déjà à Rome, fut instituée en France à l’occasion d’un voyage du pape Grégoire IV.

En 1580 le pape Sixte IV fait de la Toussaint une grande fête chrétienne, mais c’est seulement Pie X (+ 1914) qui en fait une fête avec obligation d’assister à la messe.

Quelle est la signification de la fête de la Toussaint ?

La Toussaint est la fête de tous ceux qui sont admis à partager le bonheur de Dieu. Ils nous attendent et nous tendent la main : grands saints et saints anonymes qui ont entendu le message des béatitudes et y ont répondu. C’est la fête de tous les saints connus et inconnus, la fête de la grande foule des saints qui n’ont pas été canonisés. C’est la fête du peuple des béatitudes.

La fête de la Toussaint témoigne de l’espérance chrétienne devant la mort. Elle atteste qu’ à la fin de notre existence terrestre la vie n’est pas détruite, elle est transformée. C’est la fête de la vie éternelle, la fête du ciel. Chaque personne est appelée à ressusciter un jour avec le Christ et à être associée à sa résurrection et à son bonheur éternel. La Toussaint est la fête joyeuse de la victoire du Christ dans la vie de beaucoup d’hommes.

Que nous apporte la participation à la fête de la Toussaint ?

Cette fête rassemble bon nombre de pratiquants occasionnels qui viennent prier pour leurs morts. Sans doute ce n’est pas l’objectif de la fête de la Toussaint, mais leur participation peut être l’occasion pour eux de reprendre conscience du sens de la vie humaine. La Toussaint leur rappelle que la vie humaine s’achève dans la vie totale avec Dieu au delà de la vie terrestre. L’évocation des saints du ciel nous apporte une lumière pour la vie actuelle.

Dans quel pays la Toussaint est elle un jour férié ?

En Europe, La Toussaint est un jour férié en France, en Belgique, au Luxembourg, en Allemagne, en Suède, en Finlande, en Italie et en Espagne. Elle n’est pas jour férié en Angleterre, en Irlande, aux Pays bas, au Danemark, en Suisse, au Portugal, en Grèce, aux USA et au Canada.

La fête de la Toussaint au Mexique

Le Mexique célèbre ses morts pendant 2 jours " los dios de los muertos". Ces fêtes mixent les rituels funèbres des ancêtres indigènes ( voyage de l’âme au pays des morts, de la communication entre les morts et les vivants) et les notions chrétiennes du ciel, de l’enfer et du purgatoire. La fête du 1er novembre est dédiée aux Angelitos (petits Anges) , les enfants qui ont quitté le monde des vivants. Sur la place du marché, les bonbons en forme de petits cercueils multicolores se mélangent aux têtes de mort en sucre et aux squelettes en chocolat. On consomme en famille des pâtisseries en forme d’ossements.

Le lendemain 2 novembre, célèbre la mort des adultes. Les aztèques célébraient en en effet deux fêtes des morts : l’une pour les enfants et l’autre pour les adultes.

La messe de la Toussaint

Les textes de la messe évoquent la foule des saints et indique le chemin vers la sainteté.

La vision de l’Apocalypse (Ap 7/2...14) montre la foule de ceux qui ont suivi le Christ et qui sont passés par la grande épreuve. C’est une foule immense de toutes nations en vêtements blancs avec des palmes à la main.

L’évangile des Béatitudes (Mt 5/1-12) nous indique la voie qui nous conduit au bonheur du Royaume des cieux. "Bienheureux les cœurs purs, les miséricordieux, les artisans de paix..." Réjouissons nous : notre récompense sera grande dans les cieux"

A la place de la Prière universelle, on chante souvent la Litanie des saints de la vigile pascale

En écho à la vision de l’apocalypse, certaines paroisses proposent aux membres de l’assemblé de porter un vêtement blanc (écharpe, foulard, pull...)


Source : http://cybercure.cef.fr





  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP