Paroisse Saint Paul du Rhône
Paroisse Saint Paul du Rhône


La prière à portée de main

Des paroissiens m’ont fait découvrir à la fin de l’Eté une magnifique prière. Il y a 20 ans, Jorge Mario Bergoglio, archevêque de Buenos aires, et actuel pape François a écrit une prière toute simple, qui peut se décliner sur les 5 doigts de la main. Voici donc une partie de cette prière, à portée de main… Et pour tous les âges ! A quelques jours de célébrer la Toussaint, voici une manière simple de nous rappeler que la prière se vit avec le corps !


 

LE POUCE est le doigt le plus proche de vous. Commencez donc à prier pour ceux qui vous sont les plus proches. Restons quelques instants en prière pour penser aux membres de nos familles, nos amis, nos proches, nos collègues et les personnes connues et inconnues que nous avons croisées en ce jour !

L’INDEX : Priez pour ceux qui enseignent, ceux qui s’occupent de l’éducation et des soins médicaux : pour les enseignants, les professeurs, les médecins, les prêtres et les catéchistes. Ils ont besoin de soutien et de sagesse pour montrer le droit chemin aux autres !

LE MEDIUM : est le doigt le plus long. Il nous rappelle nos leaders et gouvernants. Priez pour le président, pour les députés, pour les entrepreneurs et pour les administrateurs. Ce sont eux qui dirigent le destin de notre pays et sont chargés de guider l’opinion publique. Ils ont besoin de l’aide de Dieu

L’ANNULAIRE : Bien que cela puisse surprendre la plupart des gens, c’est notre doigt le plus faible, et tout professeur de piano peut le confirmer. Il nous rappelle de prier pour les faibles, pour ceux qui ont beaucoup de problèmes à résoudre ou qui sont éprouvés par la maladie. Ils ont besoin de vos prières jour et nuit. Etant donné que l’annuaire est le doigt de l’alliance, demandons au Seigneur de protéger les couples unis par le mariage.

L’AURICULAIRE : Et enfin, il y a le plus petit de tous les doigts, aussi petit que nous devons tenir devant Dieu et devant les autres. Comme le dit la Bible : « Les derniers seront les premiers ». Le petit doigt est là pour vous rappeler que vous devez prier pour vous-même. Ce n’est que lorsque vous avez prié pour les quatre autres groupes, que vous pourrez le faire pour vous, en toute confiance. Que notre main puisse nous aider toujours plus à servir, aimer et toujours plus prier !

Père Benoît Pouzin






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP