Paroisse Saint Paul du Rhône
Paroisse Saint Paul du Rhône


Novembre, un mois pour se tourner vers l’avenir

Le mois de novembre, dans le calendrier liturgique, est le dernier d’une année qui commence le 1er dimanche de l’Avent.

C’est surtout un mois d’une richesse spirituelle souvent insoupçonnée, un mois pour se préparer à l’avenir.

Dès le 1er, l’Église honore la foule innombrable de tous ceux et celles qui on été de vivants et lumineux témoins du Christ.

Si un certain nombre d’entre eux on été officiellement reconnus, à l’issue d’une procédure dite de "canonisation", et nous sont donnés en modèle, l’Église sait bien que beaucoup d’autres ont également vécu dans la fidélité à l’Évangile et au service de tous.

C’est bien pourquoi, en ce jour de la Toussaint, les chrétiens célèbrent tous les saints, connus ou inconnus.


 

Cette fête unit donc l’Église de la terre à l’Église du ciel qui partage la sainteté de Dieu.

La Toussaint donne ainsi un avant-goût de la liturgie éternelle que la liturgie de la terre anticipe.

Cette fête est donc aussi l’occasion de rappeler que tous les hommes sont appelés à la sainteté, par des chemins différents, parfois surprenants ou inattendus, mais tous accessibles à qui est résolu de demander cette grâce à notre Père.

La sainteté n’est pas une voie réservée à une élite :elle concerne tous ceux et celles qui choisissent de mettre leurs pas dans ceux du Christ.

La vie de ces saints constitue une véritable catéchèse, vivante et proche de nous.
Elle nous montre l’actualité de la Bonne nouvelle et la présence agissante de l’Esprit Saint parmi les hommes.

Témoins de l’amour de Dieu, ces hommes et ces femmes nous sont proches aussi par leur cheminement, ils ne sont pas devenus saints du jour au lendemain, par leurs doutes, leurs questionnements... en un mot : leur humanité.

Le 2, lui est consacré au souvenir des défunts. L’occasion de louer Dieu pour sa bonté, Lui qui nous offre par la vie éternelle une issue à ce qui nous semble une impasse, la mort. Mais le Christ en est vainqueur !

Le dernier dimanche de novembre, le 34ème du Temps Ordinaire, est celui du Christ-Roi de l’Univers. La fin d’une année nous invite ainsi à célébrer celui qui, par-delà les ans, domine l’histoire depuis son commencement jusqu’à son achèvement en Dieu.

Son règne est celui de la justice et de l’amour, objet de toute espérance et dont l’édification patiente est la mission de chaque homme.

Que ce mois de novembre soit l’occasion pour chacun de nous de sortir la tête de l’eau, du quotidien parfois éprouvant, pour porter un regard paisible et déterminé vers l’avenir : Le Roi de d’Humilité nous précède, osons le suivre là ou il veut nous mener !

Père de TARLÉ






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP